actualité
actualité

La réalité du travail et son avenir avec les évolutions technologiques comme le numérique

Publié le 8 jan 2019
Temps de lecture : 2 min.
Précarité organisée, mobilité imposée, santé dégradée, insécurité généralisée... Cette réalité du travail touche de plein fouet les travailleurs, avec des conséquences importantes et graves sur leur rapport au travail comme – plus largement – sur leur vie.

Les travailleurs aspirent à retrouver du sens à leur activité. Ils ont aussi de nouvelles exigences comme l’autonomie, la mobilité choisie...

Face aux nouveaux modes d’organisation du travail, aux évolutions techniques et techno- logiques qui s’opèrent à un rythme et à une intensité jamais connus, l’action syndicale se heurte à des difficultés importantes, les nouvelles formes d’exploitation visant à faire dis- paraître les frontières du salariat et les droits associés (droit du travail, protection sociale, santé, etc.). Indiscutablement, la « révolution numérique » sans action syndicale va accentuer ce phénomène.

Les Uber et autres plateformes en sont l’incarnation. Le lien de subordination a changé de forme. Le numérique et l’intelligence artificielle auront des implications multiples et importantes dans l’ensemble du monde du travail et dans tous les secteurs de l’économie. L’anticipation de ces mutations est de fait, un enjeu majeur pour le syndicalisme.

Cette « révolution numérique » est à considérer dans un double contexte. D’une part, il n’y aura pas de retour en arrière, les évolutions vont se poursuivre et s’accélérer. D’autre part, il n’existe pas de « déterminisme technologique », l’utilisation des technologies étant le fruit de choix politiques qui, à ce jour, vont exclusivement dans le sens de l’intérêt du capital.

Cela nécessite, pour la CGT, une appropriation et une construction collectives afin d’imposer d’autres projets au service d’une société plus juste, plus démocratique, plus soucieuse des enjeux humains et environnementaux. Il nous faut permettre aux travailleurs d’intervenir sur le travail pour le transformer. Cela implique qu’ils perçoivent les changements en cours.

C’est dans cette visée que s’inscrit notre démarche syndicale, en plaçant nos objectifs revendicatifs dans la réalité du travail, dans la proximité et le quotidien des travail- leurs. La CGT doit faciliter leur expression, faire émerger leurs aspirations permettant l’élévation du rapport des forces. Faciliter l’expression de chacune et chacun implique une réflexion sur nos revendications et leurs constructions, sur nos pratiques syndicales et notre forme d’organisation. La réalité d’aujourd’hui appelle à l’action collective pour transformer le travail. Son avenir sera lui aussi fonction de notre capacité d’action, d’intervention et de propositions pour vivre mieux, dans une société plus juste !

A voir aussi

Actualité

Préambule

La CGT « Au cœur du travail pour bâtir l'avenir » en 18 points.

Actualité

Le statut de celles et ceux qui travaillent, avec au cœur notre proposition du Nouveau statut du travail salarié et sa sécurité sociale professionnelle

Ces dernières années, le capitalisme et la recherche du profit n’ont fait qu’accentuer la sous-traitance, la division des travailleurs, la casse des garanties collectives et des statuts, la…

Actualité

Construction du rapport de force et convergences de luttes

Depuis quelques décennies, le paysage du salariat a largement été modifié par les stratégies capitalistes de casse de tout cadre collectif et de mise en concurrence.

Nos repères CGT